Abattre une cloison en briques :
quelles précautions prendre ?

Publié le : 15/07/2021

Vous êtes déterminé à abattre une cloison en briques afin de pouvoir gagner en volume et agrandir une pièce ? Vous souhaitez rénover votre studio ou votre appartement en modifiant la disposition des pièces ? La mode et les tendances en termes d’aménagement intérieur poussent les propriétaires à créer des volumes importants, mais ces travaux importants peuvent avoir des conséquences sur la sécurité et le respect des normes des logements. Abattre une cloison en briques ne s’improvise pas : suivez les conseils de l’équipe Leroy Merlin Studio pour réaliser ses travaux et prendre toutes les précautions utiles.

Abattre une cloison en briques : quelles précautions prendre ?

Identifier le type de mur

Mur porteur or not porteur, that is the question ! Vous ne pouvez pas abattre une cloison sans vous inquiéter de son rôle dans la structure de l’immeuble. Supprimer un mur porteur pourrait endommager le reste de votre appartement et engager votre responsabilité en cas de péril pour le reste de l’immeuble. Si certains indices peuvent vous aider à identifier le type de mur à abattre (sonorité, emplacement, épaisseur, plan original…), il est vivement conseillé de faire appel à un ingénieur spécialisé pour obtenir une étude approfondie.

Passer un détecteur de matériaux pour sonder la cloison 

Avant d’abattre une cloison, veillez à vérifier que celui-ci ne cache pas des fils électriques, une arrivée de gaz ou des canalisations. Sans ce travail d’étude, vous prenez le risque d’endommager votre installation et augmentez la facture de la rénovation de votre appartement, mais aussi et surtout mettre en danger votre sécurité et votre appartement. Imaginez les conséquences d’une fuite de gaz ou d’eau ou même de sectionner l’électricité avec le courant non coupé !

Se protéger et protéger l’appartement

Assurez-vous d’avoir protégé le sol, les meubles et les autres pièces ! Une bâche de protection limite le risque de poussières et d’impacts des éclats de mur sur le sol et les meubles. Veillez aussi à calfeutrer les portes pour que la poussière ne se propage pas dans les autres pièces.

Commencer la démolition méthodique de la cloison en briques

L’erreur fréquente est de foncer tête baissée pour démolir une cloison sans penser aux conséquences d’une approche brutale. Vous risquez tout simplement de rajouter du travail plus tard. Pour une cloison en briques, il est conseillé de commencer par déshabiller le mur (revêtement, finitions, plâtre…) puis de casser avec une masse ou un marteau en commençant par le haut. Un ciseau à brique ou un burin pourrait s’avérer utile, tout comme des outils électroportatifs.

Faites confiance aux experts en rénovation
d’appartement à Paris de Leroy Merlin Studio